S'engager sur la voie spirituelle dans le contexte de la Communauté bouddhiste Triratna

offrandes

On nous demande parfois « comment puis-je aller plus loin dans ma pratique ? », ou « comment s'engager sur la voie bouddhique? »
Le Centre bouddhiste Triratna de Paris fait partie de la Communauté bouddhiste Triratna. Cette communauté est une école contemporaine vouée à transmettre les enseignements fondamentaux du bouddhisme d'une façon qui soit pertinente pour le monde d'aujourd'hui.  Au cœur de la Communauté bouddhiste Triratna se trouve l'Ordre bouddhiste Triratna : un ordre qui n'est ni monastique, ni laïque, constitué d'hommes et de femmes qui consacrent leur vie à la pratique du bouddhisme et à la réalisation de l'éveil.

L' Ordre bouddhiste et la Communauté bouddhiste Triratna existent par l'association libre des personnes engagées dans une pratique bouddhiste dans ce contexte.  Ce n'est donc pas par une cotisation mais par sa propre pratique et par les liens créés avec d'autres pratiquants qu'une personne devient membre de notre Sangha.

Dans le contexte de cette Communauté et de cet Ordre, il existe plusieurs niveaux successifs d'engagement :

Ami(e) : Dans un premier temps, nous considérons comme un(e) ami(e) toute personne qui a appris les deux méditations enseignées au Centre, qui a suivi quelques cours d'approfondissement sur la méditation et le bouddhisme et qui vient régulièrement aux événements du Centre Bouddhiste.

Mitra : Dans un deuxième temps, tout Ami(e) qui se considère bouddhiste, fait de son mieux pour vivre en accord avec les cinq préceptes éthiques* et - après avoir pratiqué au moins six mois dans le contexte d'un Centre bouddhiste de la Communauté Triratna - fait le choix de continuer sa pratique et de l'approfondir dans ce cadre, peut demander à devenir « mitra » (un mot sanskrit qui signifie « ami »). Cette décision d'engagement se prend en accord avec les membres de l'Ordre du Centre bouddhiste.
On devient mitra au cours d'une cérémonie rituelle marquant le lien formel et amical avec l'Ordre bouddhiste Triratna.  Cette cérémonie est l'occasion d'exprimer publiquement que l'on se considère bouddhiste et que l'on choisit de pratiquer dans le contexte de la Communauté Triratna. Des enseignements spécifiques sont, dans la mesure du possible, proposés aux Mitras pour leur permettre d'approfondir leur pratique. C'est également en participant activement à la vie de la Sangha et du Centre que les mitras approfondissent aussi non seulement leur pratique mais aussi leurs liens d'amitié spirituelle avec les autres pratiquants de la Communauté.
Un mitra est reconnu comme tel dans les Centres bouddhistes de la Communauté Triratna du monde entier.

Demande d'ordination : Dans un troisième temps, un(e) mitra peut souhaiter aller plus loin encore dans sa pratique en désirant s'engager tout entier à vivre selon les valeurs et les principes du bouddhisme, c'est-à-dire en demandant à devenir membre de l'Ordre bouddhiste Triratna. L'acte de devenir membre de l'Ordre est l'expression d'un changement intérieur (et parfois extérieur) profond. Il s'agit de mettre sa pratique spirituelle réellement et complètement au cœur de sa vie, en en faisant l'axe principal de sa vie. Aussi, la demande d'ordination marque le début d'une période de préparation, comprenant notamment des retraites spécifiques, qui est soutenue et supervisée par des membres de l'Ordre existants.

Membre de l'Ordre : Enfin, l'ordination représente la consécration de cet engagement profond et entier d'Aller en refuge dans les Trois joyaux, c'est-à-dire de dédier sa vie à la pratique et à la réalisation de la voie bouddhique dans le contexte de l'Ordre bouddhiste Triratna (selon les enseignements de Sangharakshita, en harmonie avec tous les autres membres de l'Ordre, pour l'atteinte de l'Éveil et pour le bien de tous les êtres). Cette ordination n'implique pas pour autant un style de vie particulier, l'Ordre n'étant ni monastique ni complètement laïque : l'engagement est primordial et le style de vie en découle. Enfin, cette ordination est identique pour les hommes et pour les femmes. L'entrée dans l'Ordre se fait, après de nombreuses années de pratique et de préparation, dans le contexte d'une retraite approfondie et est marquée par deux cérémonies rituelles.

* Les cinq préceptes éthiques sont :

  1. en entreprenant de s'abstenir de prendre la vie, on cultive des actions bienveillantes,
  2. en entreprenant de s'abstenir de prendre ce qui n'est pas donné, on cultive la générosité,
  3. en entreprenant de s'abstenir de méconduite sexuelle, on cultive le calme, la simplicité et le contentement,
  4. en entreprenant de s'abstenir de parole fausse, on cultive une communication véritable,
  5. en entreprenant de s'abstenir de prendre des intoxicants, on cultive une attention claire et radieuse.